Interview de Lucia Grémont

Agée de 37 ans, Lucia est l’une des doyennes des seniors filles. Au poste d’ailière droite, elle a intégré ce groupe au mois d’août 2020 et nous accorde aujourd’hui cette interview :


Parle nous un peu de toi ?


Je suis arrivée en juin 2020 à Fréjus après avoir quitté la région d’Annecy (74) et mon poste de formatrice en Arts Appliqués dans les métiers de l’artisanat (fleuristes, pâtisserie, chocolaterie, charcuterie, hôtellerie-restauration) pour rejoindre mon conjoint qui est pâtissier-glacier à Port Fréjus.

Je suis donc actuellement à la recherche d’un emploi afin de continuer à construire ma nouvelle vie ici.


Quel est ton parcours sportif ?


J’ai commencé le Handball à l’âge de 11 ans en UNSS à Briançon (05), soit en 1994.


À 14 ans j’ai été repérée pour intégrer le club HBC Champsaur Valgaudemar en Pré-Nationale. Je n’ai donc jamais connu les catégories jeunes, les sélections, les changements de catégories d’âge etc.


À 15 ans j’intègre la section Handball-Ski du lycée Aristide Briand à Gap et les entraînements de la Nationale 2 du Gap Handball. Cette section m’aura permis de découvrir un niveau supérieur mais aussi de vivre une finale des championnats de France UNSS en 2001.


De 2001 à 2006, mes études en Arts Plastiques et Photographie ne me permettent pas de continuer en club mais j’intègre l’équipe universitaire de la Fac de lettres d’Aix en Provence ainsi que son bureau des sports. Pendant 5 ans, tout en continuant de jouer, je vais coacher l’équipe féminine et remonter une équipe masculine avec qui nous avons enchainé les titres de champion universitaire et de beaux parcours en championnat de France FFSU.


En 2007 j’arrive à Annecy pour des raisons professionnelles et reprends le Handball en club au CSAV Handball (74) au niveau régional jusqu’en 2012 où je vais décider de changer pour le club voisin, le Annecy Handball.


Après plusieurs titres de championnes de Haute-Savoie avec ce club, mon équipe et moi obtenons la montée en Pré-Nationale en 2019.


Mon parcours au Annecy Handball c’est aussi la découverte du coaching des catégories jeunes garçons (-16) et également le rôle de secrétaire de table de marque toutes catégories jusqu’en Nationale 2 et -18 championnat de France.


Grace à ce club j’ai surtout eu la chance de faire partie d’une équipe de bénévoles extraordinaire en tant que photographe ce qui m’a ouvert les portes de la FFHB et d’événements internationaux avec l’équipe de France. J’ai également eu la chance de vivre sur le banc de touche et dans les vestiaires un parcours de dingue jusqu’à la finale de la Coupe de France Régionale Masculine, à Paris, remportée par le Annecy HB en 2014.


Quel est ton plus beau souvenir au HBVA ?


Je n’ai pas vraiment encore de beaux souvenirs au HBVA puisque ce club fait partie de mon présent et j’espère y construire un avenir sportif. Mais si je dois prendre un évènement sur le peu que nous avons pu entreprendre ensemble lors de cette saison, cela reste bien évidemment notre victoire à domicile en Nationale 2 face à Bouillargues.


Il y a aussi le présent, ce lien si fragile qui fera partie des beaux souvenirs quand nous sortirons de cette crise. Ce lien que nous arrivons à garder grâce à l’investissement de Sylvain et des filles qui me permet de continuer à faire connaissance avec le groupe tout en faisant des activités sportives en extérieur (et dans le respect des gestes barrières, des horaires, des protocoles et des contraintes multiples et variées que l’on arrive plus à suivre tellement il y en a).


Pourquoi avoir choisi ce sport ?


Je n’ai pas choisi le Handball, c’est le Handball qui m’a choisie.


En classe sportive depuis la 6eme, nous n’avons pas eu le choix que de participer à toutes les compétitions UNSS où les professeurs de sport pouvaient nous inscrire et depuis je n’ai jamais arrêté.


Quelques mots supplémentaires de Lucia :


Même si cette saison 2020-2021 fut furtive, je tiens à remercier toutes les personnes du club que j’ai eu la chance de rencontrer pour leur accueil avant l’arrêt brutal de notre sport.


J’espère que nous pourrons repartir sur de bonnes bases en aout 2021.


Ironie du sort, psychologiquement, nous restons sur une victoire et donc un maintien en N2 et des sorties extérieures en groupe remplies de bonne humeur et de sourires.


Alors, nous retiendrons que le positif pour entrainer le positif !


Le handball fait partie de ma vie depuis plus de 27 ans et grâce à lui, j’ai pu construire mes plus solides amitiés. Même si ce parcours sportif est plus long que la vie entière de la plupart de mes coéquipières, je ne compte pas arrêter tout de suite et espère pouvoir transformer ce présent et ce futur en vert, en de belles rencontres et beaux souvenirs !



30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Agée de 19 ans, Ambre fait partie du Handball Val d’Argens depuis maintenant sept ans en tant que pivot. Étudiante en droit, elle alterne entre études, travail saisonnier et handball. Aujourd’hui, Amb

Lexane Varon fait partie du HBVA depuis maintenant trois ans en tant qu’ailière gauche pour les séniors filles. Joueuse de handball depuis l’âge de 7 ans, elle décide aujourd’hui de faire une pause da